Gualy

Les voies du Seigneur

Mi-2005, Gualy contactait Arco Iris (ENArc-en-ciel en Argentine). Il était déçu, car sa religion le discriminait à cause de son homosexualité. Il est rapidement devenu correspondant de notre liste de distribution (mailinglist).

En septembre, à la suite d'une rencontre Arco Iris, il participait à son premier service divin et pu discuter ensuite avec un berger. Depuis ce jour, il participe aux services divins dans son village, où, après quelques difficultés initiales, la communauté l'a intégré et il se sent à l'aise.

Gualy raconte à qui veut l'entendre, et aux autres aussi, sa rencontre avec le groupe Arco Iris et quels formidables frères et sœurs il a rencontré là-bas. Il a d'ailleurs baptisé sa nouvelle entreprise personnelle "Arco Iris" !

Mi-novembre Gualy a été scellé par l'apôtre de district Fiore.

Voici son récit :

Mes parents se sont séparés peu après ma naissance et j'ai grandi avec mes grands-parents. Je n'ai connu ma mère qu'à l'âge de 15 ans, et mon père à 37 ans.

Je me suis rendu compte très jeune que j'étais différent des autres enfants. A cela s'est ajouté la désagréable expérience d'être l'objet des jeux obscènes d'un proche. A un si jeune âge, ma réaction fût le désespoir, la tristesse, le mensonge et la vie me semblait terne. Le temps passait et je grandissais avec la douleur et l'angoisse de me sentir humilié et violé.

Sous la pression de mon environnement et pour faire plaisir à ma famille, mais aussi avec l'intention de "guérir" de mon homosexualité, j'ai accepté d'entrer en séminaire dans notre Église traditionnelle. Là, j'ai étudié, je fût catéchiste pour les jeunes, moniteur pour les scouts et séminariste dans différentes provinces d'Argentine. Ça a été une étape durant laquelle j'ai été en contact avec les couches les plus humbles de la population et durant laquelle j'ai fait de magnifiques expériences. A 25 ans, mon formateur, apprenant mon homosexualité, me renvoya du séminaire avec injures et insultes.

Je suis alors retourné dans mon village. Je faisais des petits boulots. Je souffrais de grave problèmes d'argent et de la discrimination. Je me sentais seul et rejeté, surtout après le décès de ma grand-mère lorsque le reste de ma famille s'est mise contre moi, m'offrant son mépris pour ma condition sexuelle.

J'ai commencé des études pour devenir enseignant - la réalisation d'un rêve et d'une vocation, mais c'est souvent très difficile. Il y a des moments où je me sens discriminé et humilié. A chaque examen, à chaque stage, on exige plus de moi que des autres, seulement à cause du fait d'être homosexuel.

Un jour, devant tant de douleur et d'angoisse, je me suis assis à mon ordinateur pour surfer sur Internet. Je considère aujourd'hui comme un "cadeau" de Dieu le fait d'être tombé sur le site d'Arco Iris Nuevoapostólico (ENArc-en-ciel en Argentine). Ce jour a changé ma vie. Non pas que mes problèmes quotidiens se soient résolus. Il a changé, parce que ce jour-là, j'ai rencontré, en plus d'un groupe de frères et sœurs merveilleux, le chemin de foi que mon âme espérait trouver depuis longtemps.

Peu après, je me suis rendu à Buenos Aires pour participer à la 6ème rencontre des gays, lesbiennes, bi et transsexuels néo-apostolique d'Amérique du sud organisée par le groupe Arco Iris. Ce que Dieu me permit de vivre fût merveilleux. J'ai pu participer pour la première fois à un service divin et le prêtre qui officiait était de parenté lointaine avec des gens de mon village.

A mon retour, j'ai contacté la communauté de mon village. Même si au début, ça n'a pas été non plus facile pour m'intégrer, petit à petit j'ai fait mes premiers pas sur ce chemin que je sais me conduire vers la vie éternelle. J'ai pu le faire grâce au nombreuses prières et au soutien de mes amis d'Arco Iris, spécialement deux d'entre eux qui ont étés mes "anges gardiens", en m'accordant leur aide inconditionnelle tant dans le domaine de la foi que professionnel. Récemment j'ai eu la grâce de recevoir l'Esprit Saint des mains de l'Apôtre de district.

Les problèmes continuent d'exister, mais la différence c'est que j'ai un groupe de frères et de sœurs qui sont avec moi, me soutiennent et que e me sens heureux d'être un enfant de Dieu.

Mon message est que toi aussi tu t'actives à Le découvrir, une fois que Dieu est avec toi, ta vie a un autre sens, allez, c'est possible, donne-toi une chance d'être heureux !

 

                                                                                Gualy

 

Retour à la liste des récits

Agenda :

6 - 8 juin 2014: Rassemblement Religieux International, Munich (Allemagne)

3 - 5 octobre 2014: Berlin (Allemagne)

L'écho des médias:

"Treffen der Regenbogen-NAK in Bremerhaven" un article publié par l'Eglise néo-apostolique de l'Allemagne du Nord.