Le hasard ?

Un fait vécu de la foi en relation avec l'intercession pour les défunts

Notre rencontre internationale à Mannheim (du 1er au 3 juillet 2005, voir notre compte-rendu) avait été particulièrement placée sous le signe de l'intercession en faveur des défunts.

C'était la première fois depuis sa création qu'il nous était donné de vivre un tel événement au sein de notre groupe. Un participant nous a fait parvenir le récit d'une expérience de foi qu'il a vécu dans ce cadre et, avec son autorisation, nous voulons le partager avec vous.

Le samedi soir précédant le service divin d'intercession en faveur des défunts, nous avons eu brièvement l'occasion de nous préparer pour le lendemain. Pendant l'instant de recueillement, certains d'entre nous ont évoqué concrètement un nombre de personnes qui avait été de leur entourage pour lesquelles ils voulaient plus particulièrement dans ce cadre invoquer la grâce de Dieu.

A ce moment là, j'ai moi aussi réfléchi. Mais aucune personne particulière ne m'est venue à l'esprit. Aussi ai-je, comme d'habitude dans ces cas là, décidé de prier pour tous ceux à qui on ne pense pas, tous les oubliés et ceux qu'on ne connaît pas personnellement.

Quelques jours plus tard, en lisant un magazine gay, je tombais sur un faire-part annonçant le décès, intervenu quelques jours avant la rencontre à Mannheim, d'une connaissance. La cause et les conditions du décès n'étaient pas données.

Cet homme, je le connaissais depuis sept ans. Il était serveur dans un bar gay d'une station balnéaire de la Mer du Nord où je me rends chaque année en vacances. Chaque fois que j'entrais dans le café, il me reconnaissait et me saluait d'un "Salut Tantine" amical, auquel je répondais toujours avec ironie. Dans le faire-part, ses amis indiquaient que la cérémonie funèbre aurait lieu en haute mer quelques jours plus tard.

Déjà en juin, c'est à dire avant notre rencontre de Mannheim, j'avais réservé mes vacances sur la côte et prévu d'y passer quelques jours qui tombent justement au moment où aura lieu la cérémonie d'immersion des cendres.

Le hasard ? – Je ne crois pas ! Je me suis engagé à penser tout spécialement à lui dans mes prières ce jour, afin que lui aussi puisse trouver grâce auprès de Dieu. J'ai espoir qu'il saura la saisir.

 

Retour à la liste des récits

Agenda :

6 - 8 juin 2014: Rassemblement Religieux International, Munich (Allemagne)

3 - 5 octobre 2014: Berlin (Allemagne)

L'écho des médias:

"Treffen der Regenbogen-NAK in Bremerhaven" un article publié par l'Eglise néo-apostolique de l'Allemagne du Nord.