Comptes-rendus

Une réunion chaleureuse - Rencontre à Bremerhaven

8.5.2013 | Environ 60 membres d'ENArc-en-ciel se sont rencontrés à la fin de semaine passée à Bremerhaven. Avec beaucoup de foi et une exubérante cordialité qui réchauffe le cœur.

Les membres d'ENArc-en-ciel dans l'église de Bremerhaven-Wulsdorf.

Vers la galerie de photos

Connu pour sa relative fraîcheur, le Nord a fait un pied de nez à sa réputation ce weekend-là. Alors qu'environ 60 membres d'ENArc-en-ciel se retrouvent à Bremerhaven pour le weekend du 3 au 5 mai 2013, non seulement le soleil brille, mais une atmosphère chaleureuse, peu commune pour un rassemblement aussi hétérogène en termes de provenance, d'âge ou de contexte, règne aussi dans les cœurs.

Il faut dire que les participants sont venus de toute l'Europe germanophone, de Graz à Lübeck, de Zürich à Berlin, mais aussi des Pays-Bas et de la France, qu'ils ont de 16 à 60 ans et que leurs histoires sont multiples : l'élève qui est venu en toute discrétion parce qu'il ne s'est pas encore révélé à ses parents ; la mère qui accompagne son fils à sa première rencontre ; le couple de lesbiennes qui a reçu il y a deux ans une prière de bénédiction pour leur partenariat – tous sont venus, pour vivre un weekend en communion, planifier ensemble les activités futures et partager leur foi.

« C'est précisément cette mixité d'âges, de Nord et de Sud, de nouveaux et d'habitués qui donne au groupe une force que je n'ai vue nulle part ailleurs », s'émerveille l'ancien de district Wolfgang Adomeit, qui a participé à de nombreuses activités lors de cette rencontre. « Je n'avais pas vécu de réunion aussi joyeuse, cordiale et positive dans le cadre de frères et sœurs depuis la journée européenne de la jeunesse. » En collaboration avec le responsable de la communauté, Hans-Adolf Steinke, l'ancien de district a souhaité la bienvenue aux participants le vendredi soir dans l'église de Bremerhaven-Wulsdorf, dans laquelle la plupart des activités de la fin de semaine ont lieu. Chacun a mis ensuite la soirée à profit pour échanger, pour se retrouver ou faire connaissance.

Beaucoup de nouveaux et de jeunes

Quelques sœurs et frères participent à Bremerhaven à leur première réunion ENArc-en-ciel. Parmi eux aussi quelques jeunes qui s'insèrent rapidement dans le groupe. « Quand je suis arrivé, j'ai tout de suite été accueilli si cordialement et aimablement par tous que je ne pouvais que me sentir à l'aise », raconte Mirco, 18 ans. Max, 20 ans, est venu lui avec sa mère, Silke, 45 ans. Elle témoigne : « Nous avons été accueillis par tous, comme si nous nous connaissions depuis toujours. Mon insécurité initiale a rapidement été dépassée. J'étais si heureuse pour Max ! Les premiers jeunes ont passé la porte et l'ont immédiatement intégré. ».

Réunion de travail le samedi matin

Les représentants du groupe ont présenté aux participants les activités en cours et les derniers échanges avec l'Église. Puis, des groupes de travail ont planché sur les idées à développer lors de Journée internationale de l'Église qui se tiendra en 2014 à Munich et à laquelle l'initiative ENArc-en-ciel sera présente avec stand.
Une petite cérémonie de remerciements à Monika Rösch qui quitte l'équipe des représentants d'ENArc-en-ciel a clôturé cette session de travail. Ce seront Ann-Katrin et Ute-Michaela qui reprendront ses fonctions pour représenter et être le point de contact des lesbiennes.

Le programme de loisirs du samedi après-midi conduit les participants à la Weser. Une partie ira visiter la Maison du climat de Bremerhaven, une autre visitera le port à bord d'un bateau vitré.
Retour à l'église en début de soirée. Sur une proposition de quelques participants néerlandais, le groupe a observé deux minutes de silence à 20 heures ainsi que le veut la coutume néerlandaise pour marquer la journée du Souvenir qui rend hommage aux civils et aux soldats morts aux Pays-Bas et dans le monde, victimes de conflits ou de missions de maintien de la paix, depuis le début de la Seconde guerre mondiale. Tous se sont retrouvés ensuite pour le dîner en commun.

Moments émouvants lors du service divin

Le service divin du dimanche matin avec les communautés de Wulsdorf et Geestemünde a été le point culminant du weekend. L'évêque Hans-Werner Hartwig, accueillant cordialement les participants d'ENArc-en-ciel, a tenu le service divin. L'évangéliste Volker Traue, qui a été appelé à servir en dernier, a profondément ému l'assemblée lorsqu’il a évoqué son frère de 17 ans plus âgé qui était homosexuel. "Qui est homosexuel", s'est-il repris. Il a souffert sa vie entière du fait que sa famille et sa communauté n'ont pas accepté son orientation sexuelle. Aujourd'hui, il est dans l'éternité. Cela me rend heureux, a-t-il conclut, de voir qu'aujourd'hui il est possible de se déclarer aussi ouvertement et d'être accepté, tel qu'on est. À la conclusion du service, c'est une petite chorale d'ENArc-en-ciel qui a chanté le cantique final.

Tout au long du weekend, la décoration de l'autel aux couleurs de l'arc-en-ciel aura attiré les regards. La sœur qui a décoré l'autel, avait perdu son mari quelques jours auparavant. Elle a insisté malgré tout à décorer elle-même l'autel. Les membres d'ENArc-en-ciel ont tenu à la remercier de ce geste émouvant après le service divin. Une carte signée par tous les participants lui a été remise et la promesse lui a été faite que tous prieraient pour elle.

Souvenirs : coqs en pâte et poissons dans l'eau

Les communautés de Wulsdorf et Geestemünde ont ensuite organisé un brunch où tous étaient invités. Un grand merci à tous les frères et sœurs qui tout au long du weekend ont apporté leur aide et participé à l'organisation et à la préparation des repas. Après le brunch et de longs adieux, chacun a pris le chemin du retour, la tête et le cœur remplis de souvenirs et d'émotions. « Je me suis sentie comme un coq en pâte », résume Carmen, 25 ans. « Dans beaucoup de conversations captivantes, j'ai pu faire l'expérience que je suis accepté comme je suis. Et cela fait vraiment du bien. » Max est enthousiaste, parce que, dès la première minute, il s'est senti comme un poisson dans l'eau. Sa mère, Silke, se sent encouragée par cette rencontre : « Ce weekend m'a apporté la preuve que nous avons choisi la bonne voie ». « Le souvenir de nos conversations, la joie, le partage des rires et des larmes, me donneront dans les jours qui viennent l'énergie nécessaire pour que je puisse soutenir mon fils. »

Aussi Sascha, qui a organisé cette rencontre en collaboration avec son partenaire Michael, est également plus que satisfait : „Que 60 participants d'ENArc-en-ciel se soient déplacés pour venir dans le haut nord, je trouve ça fantastique. Tout au long du weekend, auront régné une belle atmosphère et une super ambiance ! ». Beaucoup de participants rentreront alors chez eux non seulement accompagnés par les chauds rayons du soleil, mais aussi par le souvenir de ces instants chaleureux.
«Partir avec la certitude d'y être encore lors de la prochaine réunion » dit Frank. Et bien, à vos agendas, la prochaine occasion s’offrira le week-end du 4 au 6 octobre 2013 à Dresde.

Vers la galerie de photos

Agenda :

6 - 8 juin 2014: Rassemblement Religieux International, Munich (Allemagne)

3 - 5 octobre 2014: Berlin (Allemagne)

L'écho des médias:

"Treffen der Regenbogen-NAK in Bremerhaven" un article publié par l'Eglise néo-apostolique de l'Allemagne du Nord.