Actualités

Un membre d'ENArc-en-ciel démis de ses fonctions pédagogiques.

Reconnu sur les photos de notre rencontre à Dortmund

A peine rentrés de Dortmund, et encore sous l'effet des beaux moments passés lors de ce week-end, nous avons appris, qu'un de nos membres était démis de ses fonctions pédagogiques. Son responsable de communauté l'avait reconnu sur les photos qui agrémentaient les reportages publiés sur les différents sites Internet de l'Église et rendaient compte de l'ambiance chaleureuse qui régnait à la sortie du service divin de l'apôtre Hoyer.

 

Ce membre d'ENArc-en-ciel avait pourtant pendant des années rempli ses fonctions sans reproches et à l'entière satisfaction de son responsable de communauté et des parents des enfants qui lui étaient confiés.

 

Dans sa prise de position sur les comportements sexuels de janvier 2005, l'Église indique, entre autres, : "Les frères et sœurs qui pratiquent l’homosexualité ou vivent une relation homosexuelle ne peuvent pas exercer d’activité ministérielle et pédagogique au sein de l’Église." Une discrimination nous n'acceptons en aucun cas.

 

Cette révocation a alimenté de nombreuses discussions sur les forums Internet dédiés aux questions de la foi néo-apostolique.

Le cas discuté avec la commission des affaires spéciales

 

Lors de la rencontre des délégués d'ENArc-en-ciel avec la commission des affaires spéciales, la révocation de ce frère a fait l'objet d'une discutions de fond.

 

L'apôtre de district Wend, présent lors de cette rencontre et responsable du district dans lequel ce cas s'est produit, a sincèrement regretté la tournure des événements. Il a souligné que les responsables ayant pris cette décision (le responsable de la communauté en accord avec son responsable de district, l'ont fait conformément à la prise de position de l'assemblée des apôtres de district. S'il revenait sur la décision prise, surtout après les discussions publiques dont ce cas à fait l'objet, cela voudrait dire :

- qu'il ne tiendrait pas compte dans son propre district d'une décision collégiales des apôtres de district

- qu'il désavoue publiquement des responsables ayant agit sur la base d'une décision de l'assemblée des apôtres de district.

 

Dans un courrier envoyé à l'apôtre de district Wend, le frère concerné par cette décision a démenti les rumeurs qui ont prétendu qu'il aurait été traité de manière dédaigneuse par ses responsables. Dans le contexte actuel des règles internes de l'Église, il comprend la décision et continuera à garder de bonnes relations avec ses responsables. Toutefois, il continue, avec ses amis membres d'ENArc-en-ciel, à considérer que la cause de cette décision, c'est-à-dire la prise de position de l'Église quant à "la pratique de l'homosexualité", est discriminatoire et en ce sens la rejette naturellement.

 

Ce n'est pas un cas isolé. D'autres membres de l'église néo-apostolique ont été démis de leur fonctions pédagogiques sur la base de ce règlement pour le seul fait d'avoir rendu public (de manière consciente ou fortuite) leur homosexualité. Et – malheureusement – il faut s'attendre à ce que d'autres cas suivent.

 

Les membres d'ENArc-en-ciel espèrent que l'Église reconnaisse bientôt que les décisions de ce type, qui sont les seules possibles si on suit les directives internes, sont contre productives. Elles découragent les homosexuels qui désirent s'engager dans une relation de couple durable à le faire. De notre point de vue, les couples de mêmes sexes doivent être valorisés autant que le sont les couples de sexes opposés.

 

Nous appelons de tous nos vœux une modification sans plus tarder des règlements internes touchant à l'homosexualité.

Agenda :

6 - 8 juin 2014: Rassemblement Religieux International, Munich (Allemagne)

3 - 5 octobre 2014: Berlin (Allemagne)

L'écho des médias:

"Treffen der Regenbogen-NAK in Bremerhaven" un article publié par l'Eglise néo-apostolique de l'Allemagne du Nord.